Mamacamo, l’habit qui grandit

C’est connu, nos enfants grandissent beaucoup trop vite ! Par conséquent, leurs habits deviennent vite trop petits… J’ai donc créé une gamme de vêtements qui grandit avec nos enfants, pour diminuer l’empreinte écologique et le budget alloué à leur habillement. Made in France de sa conception à sa fabrication, mes prix de ventes sont abordable pour que toutes les familles puissent en profiter.

NOUS CONTACTER / ACCOMPAGNER

Porteur.se de projet

Cynthia Macameau
[ Infos, Bio...] Je suis Cynthia Macameau, la femme derrière Mamacamo. Je suis Canadienne, expatriée en France depuis avril 2017, j’ai 35 ans, je suis marié à un français et je suis la maman de Romain 4 ans et Marguerite 1 ½ ans. J’ai effectué en Erasmus ma dernière année d’université à Aix-en-Provence en 2011. J’ai obtenu mon baccalauréat en administration des affaires, profil marketing et relation publique de l’Université du Québec en Outaouais, car j’ai toujours voulu créer mon entreprise.  Réaliser son projet professionnel en créant sa propre entreprise n’est pas à prendre à la légère, alors je réfléchis depuis longtemps à ce que je peux offrir de plus à la société française.  En 2016, nous vivions au Québec et je suis devenue maman pour la première fois d’un petit garçon. Je me suis mise à fréquenter les boutiques de puériculture et j’ai été émerveillée de découvrir les vêtements évolutifs pour la petite enfance.Lorsque nous avons déménagé en France au printemps 2017, j’ai été surprise de constater que le vêtement évolutif n’était pas encore commercialisé! En avril 2019, je suis devenue maman pour la deuxième fois d’une petite fille. Le garage débordait de cartons remplis d’habits pour chacun des deux sexes, de toutes les tailles et pour toutes les saisons. Cela m’a fait prendre conscience du gaspillage incroyable des textiles, car la majorité des habits n’ont été portés que quelques fois et sont encore en très bon état.  Concernant mes expériences de travail, j‘ai été gestionnaire d’une coopérative d’achat de produits locaux en ligne, afin de mettre en relation des producteurs agricoles et des consommateurs, essentiellement citadins. Je gérais toutes les activités de la coopérative, mais également la gestion des bénévoles et des employés lors des journées de distribution des paniers. J’ai aussi travaillé dans une association à but non lucratif en tant que responsable de projet de l’Escouade anti-gaspillage alimentaire. J’organisais, entre autres, des activités de glanages dans les champs, des activités de récupération d’invendus et des activités de sensibilisation. Tous les produits récupérés étaient redirigés vers les tablettes des banques alimentaires. Comme autres tâches, je rédigeais aussi des demandes de financement, partageais l’expertise développée afin d’aider la création d’autres escouades à travers le Québec, je développais l’ensemble des outils de communication et j’assurais les relations avec les médias. Réactive, créative, soucieuse d’un excellent service client et ayant de fortes capacités en vente, il est évident pour moi que je dois rester dans le domaine commercial. J’aime me fixer des objectifs élevés, et le développement de projet m’attire énormément. Je suis doué en négociation et je n’ai pas peur d’aller vers les gens. Le fait d’être canadienne est un point fort pour entrer en contact avec les gens en France, car mon accent suscite la curiosité et est souvent un prétexte pour une conversation.   
État d'avancement du projet:
J'ai une idée

Description du Projet

Mamacamo est une gamme de vêtements qui grandit avec nos enfants.

C’est connu, nos enfants grandissent beaucoup trop vite ! Par conséquent, leurs habits deviennent vite trop petits… Ce n’est pas étonnant si on réfléchit au fait qu’un bébé grandit de 6 tailles entre 6 et 36 mois ! Le fait de devoir renouveler tous les 3 mois le dressing de nos bambins a un impact sur notre porte-monnaie, mais aussi sur notre planète. Nos enfants possèdent bien plus d’habits que leur réel besoin. Leur placard déborde de vêtements et malgré cela, on choisit souvent les premiers sur le dessus de la pile, tandis que les autres s’entassent au fond du tiroir jusqu’à ce qu’ils deviennent trop petits. 

J’ai donc créé une gamme de vêtements qui grandit avec nos enfants, pour diminuer l’empreinte écologique et le budget alloué à leur habillement. Le vêtement évolutif part du principe que l’on peut le porter longtemps, car il remplace jusqu’à 4 tailles par rapport à un vêtement traditionnel. Les vêtements conçus sont majoritairement unisexe, intemporels et de couleur sobre pour plaire au plus grand nombre. L’habit se compose de bandes extensibles aux extrémités : celles-ci se replient ou se déroulent à mesure que l’enfant grandit. Certains modèles, comme la combinaison, possèdent également une boutonnière élastique cachée à l’intérieur de l’habit, que l’on ajuste sur la longueur afin d’optimiser l’évolution du vêtement à chaque poussée de croissance. La boutonnière élastique n’est pas en contact direct avec la peau de l’enfant pour assurer un confort absolu.

Idéal pour les gros popotins aux couches lavables, mes vêtements sont fabriqués à partir de fibres de bambou et/ou de coton. La peau de nos enfants est fragile, alors tous nos habits sont composés à partir de tissus certifiés Oeko Tex standard 100, qui garantit la non-toxicité des textiles et colorants. Mes vêtements sont doux, confortables et extensibles à souhait pour que nos enfants puissent bouger sans tracas et portés longtemps.

Made in France, de sa conception à sa fabrication, le prix est juste et équitable afin de permettre au plus grand nombre de familles d’en profiter. Il sera bientôt possible de se procurer les produits via la boutique en ligne sur www.mamacamo.com et dans les boutiques partenaires.

Quelques Photos

Développement & Marketing / Com'
En recherche de son mentor

375 avenue du 8 mai 1945

N/A

Je suis seule dans le projet

NOUS CONTACTER
partager:
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur google
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Projets similaires

Enjeux similaires